Swingers

Swingers

 

Si vous êtes sensibles à des Mogwaï, Explosion In The Sky ou autre This Will Destroy You... venez tenter l'aventure SWINGERS! Il ne faut pas toujours aller voir ailleurs pour être comblé...

Le groupe se forme début 2008 sous l'impulsion d'Yvan Bertieaux qui sera rapidement rejoint par Maxime Hayez et Ben Buisson. Riches de plusieurs expériences (STEELS, STARVING, HALIFAX...),les trois musiciens se connaissent de longues dates et participent déjà à un projet commun du nom de LOVE IS LOVE.

Ce libertinage musical, à la limite de la consanguinité, suffira à l'avènement de WINGERS. D'une logique implacable envers son patronyme, la formation mélange les genres à ses débuts. Post rock, Math rock, Noise... tout y passe! Il fallait goûter à tout pour trouver la bonne recette.

La première mouture sortira fin 2009 et désormais, Maxime Giordano (Antoine Hénaut, Driving Dead Girl) a rejoint le trio avec sa guitare. Cette démo sera enregistrée par les soins de Quentin Connan, au Caraïbes Studio à Bruxelles. Après avoir accouché de ce disque, le groupe se stabilise et s'affaire à la composition de l'album. Le style s'est affiné et tend clairement vers le post rock instrumental. Une pointe de shoegaze, quelques riffs bien lourds sans oublier une pincée de noise, SWINGERS a finalement trouvé sa griffe, fidèle à la région Mons-Borinage et à ses illustres prédécesseurs (JANET ADKINS, PURPLE HANDS, BLUTCH). L'année s'annonce plutôt bonne... Les nouveaux morceaux foisonnent et ils rentrent au Rising Sun Studio pour le premier LP. Hélas, tout n'est pas toujours rose et une série de contrariétés va compromettre les plans du groupe. Ce n'est que partie remise... Et pour compenser, ils joueront!!!

Nous sommes à la veille de 2012, Max Giordano a quitté le navire pour s'investir à pleinement dans son autre projet et Pierre Le Bec, rencontré durant les sessions de l'album avorté, joue les remplaçants de luxe. Sans le savoir, SWINGERS vient de mettre la main sur l'élément qui équilibrera sa musique. Poursuivant sur cet élan de renouveau, ils recomposent l'ensemble du disque pour entrer en studio en février 2013. 

Cette fois, c'est au Rubens de Schaerbeek que les sessions se dérouleront. En trois jours toutes les pistes seront dans la boîte. Pour éviter les soucis logistiques du premier essai, c'est Pierre et Yvan qui se colleront au mixage. L'envie de tout réaliser maison prend le dessus et c'est le 22 juin que l'album sortira officiellement. Le groupe invite alors Vivian Barigand à joindre ses talents de VJ aux concerts de SWINGERS. L'effet est immédiat et l'expérience musicale des borains prend une dimension visuelle et psychédélique.

Les invitations en radio et les dates s'enchaînent alors avec quelques grands moments comme le Botanique et le Magasin 4 qui assiéront définitivement SWINGERS comme un groupe sérieux. Récemment, l'album éponyme a été pris en charge par Mandaï Distribution et, de sources sûres, le groupe travaille à la confection d'un second opus.

 

 

Enregistrement Live

 

 

Audio

http://swingers.bandcamp.com/

 

 

Programmer le groupe

 

Fiche technique   La fiche technique