Ahero

Ahero

 

Ahero? C'est qui? C'est comment? C'est quoi? C'est où? C'est pourquoi? AHERO est le fruit d'une rencontre entre 6 potes aux horizons musicaux très différents.Massimo Marotta au chant et à la guitare. Julien Acquisto à la guitare et au choeur. Jérémy Delattre à la trompette et au choeur. Georges Kohnen aux claviers et orgues. Michael Noisier à la basse. Mathias De Amicis à la batterie et aux percussions.

C'est comment? Par le biais de leurs styles musicaux très différents, ils se sont rencontrés par delà les scènes des bars, des festivals ou même des cafés. Le rock, la pop, l'électro, le classique, et aussi le ska: voila les styles de musiques que composent AHERO et ce à quoi vous attendre quand vous allez les écouter.

C'est quoi? Difficile à définir et à les caser dans un style bien particulier, on peut dire qu'AHERO est un mélange de sons pop-rock, électro sur les bords avec des textes bien tranchants et des mélodies très pop. En tout cas, ils adorent ce qu'ils font et cela s'entend!!

C'est où? Tout commence en 2011 lorsque leur route croise celle de Stéphane Deville (ex-bassiste des Gangsters d'amour). Il décide dès lors de devenir leur réalisateur et s'en suit un premier EP "Je sais". Aidé par le guitariste Patrick Deltenre (Axelle Red, Maurane, Level 42..), le fruit de leur travail sort en 2013 avec cet EP quatre titres. Il démarre dès lors une tournée parisienne (dont notamment le GIBUS) ainsi que des dates en Belgique francophone. Voulant continuer sur leur lancée, ils se lancent dans la création d'un 2ème EP trois titres, "Un Homme éternel", qui sortira fin mars 2016. Mais cela ne s'arrête pas là! Riche de nouvelles expériences, ils veulent aussi défendre leur produit grâce à un clip qui illustrera le titre phare de ce 2ème opus, "Un Homme Eternel".

C'est pourquoi? C'est pour cela qu'AHERO a besoin de vous, de votre appui, pour pouvoir financer et réaliser le clip et nous vous remercions déjà pour l'aide apportée à ce merveilleux projet!

Ce qu'on en a dit "Héros ou anti-héros? Ahero aime les contrastes et cela se ressent dans sa musique pop-rock. A côté d'une musique enjouée, le chant de Massimo Marotta est sombre et engagé. Le groupe, créé en 2011, a commencé à cinq. La tromptette de Jérémy Delattre et le clavier de Georges Kohnen accentuent l'enjouement de la partie instrumentale et donne de temps en temps un côté plus folk aux chansons. Aux rythmiques, on retrouve Michael Noisier (à la basse) et Mathias De Amicis (à la batterie). Outre le chant, Massimo Marotta s'occupe aussi de la guitare. Depuis l'an passé, il est soutenu par Julien Aquisto à la guitare acoustique. Dans leur premier EP, intitulé "Je sais", on découvre un chant révolutionnaire: certains titres parlant du meurtre d'une prostituée et du fantôme de Stalingrad. L'EP est sorti en 2013 après un mixage d'Erwin Autrique. Les textes 100% francophone sont une autre facette de l'engagement de ce groupe montois. Nous ne pouvons qu'applaudir la démarche. Avec des scènes à Mons, Liège, Bruxelles et Paris, mais aussi un passage radio sur youFM en octobre dernier, nous ne doutons pas que la machine soit bien en marche pour réaliser, comme il se doit, leur premier album.

 

 

Clip du groupe

 

 

Enregistrement Live

 

 

Programmer le groupe

 

Fiche technique   La fiche technique